«

»

Août 01

Créer sa page pro sur les réseaux sociaux

Le 27 juin dernier, Facebook annonçait avoir franchi la barre des 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois dans le monde, 33 millions pour la France avec en moyenne 25 millions par jour*.

Créer sa page pro sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Facebook, c’est la question que nous posions à Thierry Griffart (Com’ de Fabrik) lors de la Mensuelle de juin dernier. Voici quelques éléments de réponse.

 

Bonjour Thierry ! Avec les scores affichés par Facebook, « être ou ne pas être sur les réseaux sociaux » la question ne se pose a priori plus pour une entreprise, non ?

Thierry Griffart : Il FAUT y être ! Au même titre qu’un entrepreneur a un mail, un « 06 », un logo, une carte de visite et un site web… ça fait partie en quelque sorte de la panoplie de base.Photo_TG-article_web

Attention toutefois, ne nous laissons pas tromper par ces chiffres astronomiques. Transformer vos « amis » ou « abonnés » en clients ne se fera qu’en les « ramenant » vers votre site ou votre point de vente.

Développer la notoriété et la visibilité de son entreprise ne s’effectue malheureusement pas sur ces 33 millions d’utilisateurs par mois. Ce serait merveilleux si tous ces internautes étaient de futurs clients. Ce n’est pas le cas. Vous devez définir précisément votre cible, vos objectifs et vos moyens. C’est la clé !

Fidéliser gratuitement sur la page pro en diffusant des posts à ses amis ou abonnés, est un des leviers pour créer de la proximité et une communauté.

En revanche, prospecter gratuitement à l’aveugle est plus hasardeux et ne justifie peut-être pas la dépense d’énergie d’un post de temps en temps. Il existe pour cela des filtres de diffusion payant qui suggèrent aux internautes ciblés, l’intérêt de vos services ou produits.

 

De plus en plus d’entreprises sont référencées sur les réseaux sociaux. On en revient à une sorte d’annuaire 2.0 à l’échelle mondiale …

T.G. : A l’échelle mondiale, théoriquement oui. Plus localement, sur le plan technique, votre page « pro » émerge d’une requête Google, même si celui qui vous cherche n’a pas de compte Facebook. Avec un bon paramétrage, cela fonctionne comme le référencement naturel de votre site.

Il s’agit souvent d’un test « d’existence » : avoir une page Facebook, être présent sur les réseaux sociaux signifie que votre entreprise est active et dynamique. C’est exactement le même reflexe que lorsqu’une personne lambda va vérifier votre existence en cherchant votre site internet après un premier contact.

Bien sûr, être « dans le mouv’ » n’est pas suffisant. Peu importe la qualité de vos services ou produits si vous n’animez pas régulièrement votre page pro. Exister ne suffit pas. Il faut démontrer la vitalité de son entreprise à travers sa page.

 

Si chaque entreprise présente publie rien qu’une fois par semaine une actualité, ça en fait des informations diffusées ; plus encore lorsqu’on multiplie par le nombre de réseaux sociaux existant. C’est potentiellement l’inondation chez l’utilisateur abonné à l’autre bout. Suis-je finalement sûr qu’il reçoive bien mes annonces ?

T.G. : Sur le principe, c’est exponentiel : ceux qui reçoivent vos publications, partagent ou « Like » à leur tour ces publications auprès de leurs communautés, amis ou groupes. Ce puissant coefficient multiplicateur propulse votre actu. Parfait !

Problème : toutes ces belles publications s’empilent sur votre page et selon le même principe, sur les pages de vos destinataires. C’est là que ça devient compliqué.

Oui, vos abonnés reçoivent vos informations. C’est plus aléatoire pour les autres internautes.

L’affichage des publications respecte une chronologie temporelle : le dernier reçu apparait en premier, tout en haut sur la page courante. Il faut user de la molette ou du défilement pour aller retrouver un post reçu précédemment. Mais pour aller chercher un post précis, faut-il déjà savoir qu’il a été publié.

 

Pour finir, quel(s) conseil(s) donneriez-vous à l’entrepreneur néophyte pour entretenir une présence raisonnée et raisonnable sur les réseaux ?

T.G. : I /  Être présent sur Facebook (ou autre réseau) pour exister et fidéliser sa communauté de clients ;

II/ L’utiliser comme un outil de prospection à condition d’établir un véritable plan d’action, cible, récurrence, intérêt des thèmes abordés, etc.

III/ Savoir être attractif en publiant des posts de qualité (image et contenu), choisir la bonne périodicité de diffusion. Trouver le bon compromis pour ne pas lasser ses abonnés et utiliser les « booster ».

Si vous avez des compétences en stratégie et en graphisme, foncez !

Dans le cas contraire, faites appel à des professionnels pour le paramétrage de votre page, la construction graphique de vos posts, l’intérêt des thèmes abordés, et la périodicité des diffusions. Vous risquez d’être contreproductif dans le message que vous voulez passer, et donner l’image d’une entreprise non professionnelle, qui balbutie sa communication. Peu rassurant sur la qualité de ses prestations. Votre image est en jeu !

 

*Source : lemonde.fr, article de Morgane Tual publié le 27/06/2017

Crédit photo : Cyrielle Jacques (Les Parisiennes Photographes)

 

A propos de l'auteur

Audrey Nivet

Depuis plus de trois ans maintenant, j'ai le plaisir d'animer le club Vivre et Entreprendre.
Un mot sur mon boulot ? Vous offrir le réseau d'entrepreneurs le plus dynamique, pertinent et convivial possible, au service de votre réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *