«

Nov 06

Dans les coulisses du Happy Business Meeting : rencontre avec Laurence Le Dantec

Logo_HBM-rougeIl y a 1 mois, nous organisions notre premier Happy Business Meeting. Après une première plongée dans les coulisses de la soirée, nous vous emmenons dans ce second article, à la rencontre de Laurence Le Dantec, notre animatrice passionnée à l’énergie communicative, comédienne professionnelle et directrice de la compagnie Marne En Scène.

Bonjour Laurence. Vous êtes comédienne professionnelle depuis plus de 30 ans. Le Happy Business Meeting était une première pour notre club d’entrepreneurs. Une première également pour vous avec un public d’entrepreneurs ? 

L.L.D. : Par le passé, j’ai eu l’occasion d’animer de nombreuses soirées et évènements devant un public d’adultes. Bien sûr, il m’a fallu trouver les bons mots pour appréhender cette soirée, être réactive, et cela m’a beaucoup amusée de contribuer aux festivités.

Quand on joue au théâtre tous les soirs, on s’adapte au public. Le public est une matière vivante que l’on perçoit très fort en tant qu’artiste. Vous pouvez jouer chaque soir la même pièce, jamais la représentation ne sera la même; le public est différent à chaque fois. S’il est endormi, à vous de le réveiller et s’il est enthousiaste, vous n’avez plus qu’à vous laisser porter.

Lors de cette soirée, le public était plutôt joyeux et partant pour cette aventure. Ce fut un grand bonheur et je remercie toute l’équipe de Vivre et Entreprendre de m’avoir confié cette tâche.

Happy-Business-Meeting(photo_Marc_BEAUDENON_copyright)_02

Vous avez créé Marne En Scène en 2005. Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de fonder une compagnie de Théâtre ? 

laurence-le-dantec-recadLaurence Le Dantec : En 2004, alors que je jouais un spectacle musical à Nogent sur Marne, j’ai eu envie de m’impliquer dans ma ville. Avec plusieurs artistes professionnels, la Municipalité nous a sollicités pour d’autres créations lors des Journées du Patrimoine.

J’aime par ailleurs depuis longtemps transmettre ma passion. J’animais déjà des ateliers de théâtre sur Paris, en plus de mon activité de comédienne au théâtre, à la télévision et au cinéma. Dans un premier temps j’ai proposé des stages de vacances à Nogent. Puis, la demande générale, j’ai ouvert des cours toute l’année (en plus des stages de vacances).

 

Vous avez orienté votre approche vers le ludique et la comédie. Un pied de nez au drame et à la tragédie ?

L.L.D. : Très vite, je me suis dit qu’il fallait trouver une orientation pour la compagnie afin de créer une vraie identité.  Venant moi-même de la comédie, c’était comme une évidente réponse aux attentes de la population : le stress dans lequel la plupart des gens travaillent et vivent aujourd’hui, demande à trouver de vrais moments de respiration et d’amusement. Forte de mon expérience dans la transmission, j’ai aiguisé ma méthode pour qu’elle soit la plus ludique possible.

 

On a souvent tendance à séparer activité professionnelle et pratique artistique, associée au temps libre et aux loisirs. Un luxe que peu d’entrepreneurs s’accordent. Qu’est-ce que l’entreprise aurait pourtant à apprendre du théâtre ?

L.L.D. : C’est vrai, les pratiques artistiques sont très vite associées aux loisirs et donc au temps libre. A côté, l’activité professionnelle demande beaucoup d’investissement, sans compter la vie de famille.

Même si cela reste un luxe pour les entrepreneurs, ils viennent de plus en plus vers le théâtre, soit pour y trouver une plus grande aisance dans la prise de parole en public, soit tout simplement pour s’exercer dans le “lâcher-prise”.

Selon moi, le théâtre reste le moyen d’expression le plus vrai qui soit. C’est un art dans lequel on ne peut pas tricher. Si l’on veut gagner en crédibilité, on doit impérativement être soi-même. C’est ce que j’aime transmettre dans mes ateliers de théâtre, et cela de façon ludique.

 

Merci Laurence. Nous vous retrouvons demain matin, mardi 7 novembre, pour la Mensuelle de l’association “Coup de théâtre sur vos présentations” que vous animerez. Infos et inscriptions dans l’Agenda.

Et pour ceux qui aurait raté l’article précédent, retrouvez-le en ligne sur le blog Histoires incroyables et vraies rencontres, le pari réussi du Happy Business Meeting (article du 3 novembre).

 

Crédit photo : Marc Beaudenon // Laurence Le Dantec

A propos de l'auteur

Audrey Nivet

Depuis plus de trois ans maintenant, j'ai le plaisir d'animer le club Vivre et Entreprendre.
Un mot sur mon boulot ? Vous offrir le réseau d'entrepreneurs le plus dynamique, pertinent et convivial possible, au service de votre réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *