«

»

Nov 03

Histoires incroyables et vraies rencontres, le pari réussi du Happy Business Meeting

Demandez à un entrepreneur de vous raconter 4 histoires incroyables et vraies le concernant. Ajoutez un mensonge à faire deviner. Vous obtenez une soirée réseau franchement ludique, 100% inoubliable, le Happy Business Meeting ! Logo_HBM-violet

Une expérience inédite partagée par 70 entrepreneurs, il y a tout juste un mois, au théâtre du Centre des Bords de Marne (Le Perreux). Le défi était de taille : dépoussiérer le speed-meeting et replacer l’entrepreneur au cœur de l’échange.
Rencontre avec Audrey Nivet, animatrice du réseau Vivre et Entreprendre et cheffe d’orchestre de cette soirée.

Bonjour Audrey. Vous organisez au quotidien les manifestations du club. Le Happy Business Meeting est un évènement original qui a demandé plusieurs mois de préparation. Comment est-il né ?

Audrey Nivet : En avril, l’association fêtait ses 15 ans. Les administrateurs du club souhaitaient organiser quelque chose de spécial, d’unique pour l’occasion. Chacun a partagé ses envies. Parmi elles, deux ont servi de fil conducteur : la première, faire un évènement festif, la seconde, apprendre à se connaitre.

Par ailleurs, Vivre et Entreprendre n’avait jusqu’à présent jamais organisé de rencontres d’affaires, quand bien même ses adhérents participaient régulièrement à des speed-meeting dans d’autres réseaux.

Nous avons travaillé à faire exister ces trois dimensions en un même évènement.

 

Une première pour vous et pour l’association, avec son lot d’inconnues et de défis à relever donc…

A.N. : Oui. Le cahier des charges a rapidement eu 5 pattes ! Chacun avait son lot d’expériences “speed-meeting” : personne ne voulait passer sa soirée à courir pour rencontrer 100 participants ; pas envie non plus de réciter une présentation plate, formatée pour tenir en 1 minute ; et surtout pas de collection de cartes de visite qui finissent à la poubelle car on ne se rappelle pas du propriétaire.

Ce partage nous a vite orienté vers une direction inattendue : un speed-meeting sans le “speed”, autrement dit, un “slow-meeting”. Le mot n’est pas resté (pas assez festif) mais les parties pris étaient là, clairement assumés : on prend le temps d’échanger en face-à-face, de personne à personne, dans le vrai au delà de la casquette “métier” ; On ne rencontre pas tout le monde, mais on se souvient des personnes rencontrées.

Happy-Business-Meeting(photo_light

Comment cette proposition a été reçues par les participants ?

A.N. : J’avais une grosse appréhension sur la durée des tours : trop longs, pas assez… Première surprise à la fin du premier tour : impossible d’arrêter les conversations, malgré une annonce 2 minutes avant la fin des échanges et un jingle rock’n’roll. Avec l’animatrice et la régisseuse, nous avons du ruser et finalement aller jusqu’à éteindre complètement la salle pendant quelques secondes pour interrompre les bavards !

Seconde surprise à la pause : personne ne sortait, chacun continuant à discuter. Une fois dehors, une personne m’a interpellé avec un grand sourire pour me dire que ça allait “trop vite”.

Il faut dire que nous leur avions donné 5 bonnes raisons d’être bavard.

 

C’est-à-dire ?

A.N. : En phase préparatoire, nous cherchions un moyen de rendre chacun “mémorable”. Une adhérente a suggéré une approche à la fois ludique et efficace : raconter 5 anecdotes professionnelles et/ou personnelles, 4 vraies et 1 fausse, le but étant pour l’interlocuteur de découvrir le mensonge.

Nous avons invité les participants à sortir du cadre “strict” de leur présentation métier pour aller chercher leurs histoires vraies. J’ai réceptionné en amont de la soirée les présentations de chacun. J’ai découvert des trésors : les gens ont milles talents et des histoires incroyables. Ça n’a pas été facile, parfois, de faire comprendre la démarche, les entrepreneurs étant plus coutumiers des “gages de sérieux”. Je ne regrette pas d’avoir pris le temps d’expliquer. Ça a grandement contribué à l’ambiance joyeuse et la qualité de la soirée.

 

Effectivement, le parti pris semble avoir remporté un beau succès, en témoignent l’intensité des échanges et les nombreux sourires captés par le photographe Marc Beaudenon (Val-de-Marne Infos). Merci Audrey.

Rendez-vous lundi pour un second article “dans les coulisses du Happy Business Meeting”. Nous irons à la rencontre de Laurence Le Dantec, l’animatrice de la soirée.

 

Crédit photo : Marc Beaudenon

A propos de l'auteur

Audrey Nivet

Depuis plus de trois ans maintenant, j'ai le plaisir d'animer le club Vivre et Entreprendre.
Un mot sur mon boulot ? Vous offrir le réseau d'entrepreneurs le plus dynamique, pertinent et convivial possible, au service de votre réussite !

2 Commentaires

  1. DELAPIERRE Liana

    C’était une excellente soirée.
    C’était une bonne idée que de nous faire trouver 5 anecdotes dont 1 fausse.
    C’était aussi une bonne idée d’avoir constitué / “imposé” les duos pour les échanges.
    Merci encore pour ce travail qui devait être monstrueux.

  2. THIBAUX

    Bravo Audrey, déçue de ne pas avoir pu y participer. Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *