Déc 08

Réussir son speed-meeting

Se faire connaitre, trouver des partenaires, convaincre un client potentiel… quel que soit son intérêt, le chef d’entreprise a beaucoup à gagner à participer régulièrement à des speed-meeting.  Encore faut-il éviter les écueils.

ban_Apero11.16-2

Le temps, ce meilleur “ennami”

Le speed-meeting est avant tout un exercice contraint. Que vous disposiez de 30 secondes ou 5 minutes, le temps pour convaincre vous est compté.

Première réaction : vouloir « tout dire »

Attention à ne pas noyer votre interlocuteur sous une masse d’information récitée à toute allure. Vous le perdriez avant même d’avoir atteint le point final de votre présentation. Pas certain que votre interlocuteur ait même retenu le minimum : vos fondamentaux.

Autant simplifier et aller à l’essentiel alors ?

Tout dépend de ce qui est “essentiel”. Évitez à tout prix de tomber dans l’écueil d’une présentation superficielle de votre activité. Quid de votre “grain de sel”, ce petit plus qu’apprécie vos clients et qui vous distingue de vos concurrents ? N’oublions pas qu’il s’agit de retenir l’attention de votre interlocuteur.

Vous avez 5 minutes, Sauvé ?

Pas si sûr : plus de temps, c’est la tentation d’en rajouter. Si votre discours est insuffisamment structuré, le résultat sera le même en 1 minute ou en 5 : vous perdrez votre interlocuteur, voire vous vous perdrez vous-même et oublierez de dire vos fondamentaux, de donner votre carte de visite, vos documents, etc.

Sans parler des “peaux de bananes” ! Passer la première minute de démarrage, vous détaillez une activité et illustrez un cas client. Confiant quant à votre expertise sur le sujet, vous ne l’aurez pas vu venir : le détail “de trop”, la peau de banane sur laquelle vous glisserez. Plus de temps vous expose potentiellement à plus de risques de desservir votre présentation.

Qu’à cela ne tienne, si le jour J le temps est un adversaire redoutable, il en est tout autre les jours d’avant.

En savoir plus »

Nov 03

En novembre, Vivre et Entreprendre met les bouchées doubles !

A moins de 2 mois de la fin d’année, la dernière ligne droite !

Pour clôturer l’année en beauté et bien préparer le démarrage de la nouvelle, Vivre et Entreprendre vous a mijoté un programme aux petits oignons pour booster votre activité.

Ça commence dès ce soir avec l’Apéro Business à 18h30 : préparez votre prospection avec un entrainement au speed meeting !

Le mardi 8 novembre suivant, nous nous retrouvons à 8h pour une Mensuelle dédiée aux questions de recrutement.

On finit le mois avec une Soirée Info-échanges spéciale fiscalité, mardi 29 novembre à 19h, et la participation exceptionnelle de M. Carrez, Député-Maire du Perreux et Président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale.

Direction l’Agenda pour retrouver toutes les informations et réserver votre place >>Bouton_inscrire

Le double effet réseau : les clubs partenaires de l’association vous invitent !

Deux speed-meeting pour élargir votre réseau d’affaires :

  • Meeting Point organisé par Saint-Maur Entreprendre, jeudi 10 novembre, de 13h30 à 19h30 à la Mairie de Saint-Maur (renseignement et inscription : saintmaurentreprendre.fr/meeting-point)
  • 9 For Business organisé par le Cecap, jeudi 24 novembre, de 08 h 30 à 13 h 30 à Créteil (renseignement et inscription : 9forbusiness.com)

Une soirée 3.0 pour parler de l’entreprise de demain à l’heure du collaboratif :

  • Rendez-vous des Entrepreneurs organisé par Neuilly-sur-Marne Entreprendre, mardi 15 novembre, à 17h30 à la Mairie de Neuilly-sur-Marne (renseignement et inscription : nsm-entreprendre.fr)

Une fin d’année gourmandedevanture

Réservez votre soirée !

Après la Mensuelle, mardi 6 décembre, nous terminerons cette année 2016 autour de notre traditionnel diner de fin d’année, mardi 13 décembre à 19h30.

Nous vous invitons à (re)découvrir le restaurant “Le Bistrot du Château” au Perreux qui succède depuis quelques mois au “11Boulevard” et à la “Table de Jean”.

A très vite !

 

Crédit photo : En haut : Cyrielle Jacques (les Parisiennes Photographes) / En bas : le Bistrot du Château

 

Oct 19

Prendre la parole sur les réseaux sociaux : une stratégie pour se rapprocher de ses clients

photo_catherinethibaux_rec2

Le mois dernier, Vivre et Entreprendre faisait sa rentrée avec deux invités, Matthieu Mollicone et Clément Péneau (Serious Talk) venus parler réseaux sociaux. Une mise à jour bien venue puisque ce ne sont pas les questions qui manquent.

Matthieu Mollicone nous livre quelques réponses lors d’un entretien à l’issue de la Mensuelle.

Bonjour Matthieu. Pour beaucoup d’entrepreneurs, les réseaux sociaux sont une grande nébuleuse, à la fois attirante et dangereuse. Selon vous, pourquoi sont-ils aujourd’hui incontournables pour les entreprises ?

Matthieu Mollicone : Bonjour. En effet, un certain nombre d’entreprises hésitent parfois à développer une présence sur les réseaux sociaux (c’est de moins en moins le cas), souvent par crainte de ne pas savoir comment y prendre la parole ou de recevoir des critiques et avis négatifs sur leur activité. Je dirais qu’au contraire, être présent sur Internet permet de mieux contrôler son image en ligne, à la fois par l’élaboration d’une ligne éditoriale adaptée visant à assurer une cohérence de publication à court terme comme à long terme, mais aussi par une plus grande facilité à gérer les possibles avis négatifs. J’ajouterai que le fait de ne pas être présent en ligne n’empêche de toutes façons pas les internautes de parler de vous (en bien comme en mal).

 

On voit parfois les réseaux sociaux servir de défouloir public aux clients mécontents, une mauvaise publicité dont on se passerait bien. Sur quels points faut-il être vigilant pour éviter les surprises ?

M.M. : Les réseaux sociaux sont avant tout une vitrine de l’entreprise. Si une société fournit un travail de qualité, cela se retrouvera dans les commentaires et avis. Il peut bien sûr y avoir un commentaire négatif de temps en temps, tout le monde peut faire une erreur ou voir son travail non apprécié à sa juste valeur, mais cela reste en général très ponctuel et se gère assez facilement. L’essentiel est de savoir reconnaître ses erreurs lorsqu’elles sont réelles et d’avoir une politique de communication en adéquation avec son travail.

En savoir plus »

Oct 11

Parlez-moi d’moi, y a qu’ça qui m’intéresse …

Ce n’est pas vous qui nous direz le contraire puisque vous étiez presque 60 à avoir fait le déplacement, le 22 septembre dernier, réunis lors de la soirée interclub co-organisée par Vivre et Entreprendre et Bry Entreprises.

À l’origine de cette soirée : 5 experts de la communication, Sophie Talayrach, Annie Migliore, Cyrielle Jacques, Paul de Beaumont et Thierry Griffart, avec l’envie d’ouvrir leur boite à outils aux chefs d’entreprise, chacun dans une spécialité : mots, image, photo, vidéo et powerpoint.
sie_pb_thierry

« Être vu, connu et reconnu, est la préoccupation de tout entrepreneur, pratiquement au quotidien », explique Thierry Griffart (Com’de Fabrik). « Pourtant le mot “communication” est souvent réduit par certains à un aspect matériel, la carte de visite par exemple. L’art de bien communiquer, c’est plus largement celui de tenir un langage compris de tous. Nous avons choisi l’accroche “Parlez-moi d’moi…” parce qu’elle parle à tout le monde. Chacun vient, curieux, prend ce qui l’intéresse, peut être touché et concerné par un des thèmes abordés. C’est un peu comme un self-service d’informations en format court et concret…  un vrai buffet dédié à la communication ».

L’art et la manière de parler de son entreprise

« Mal présenté, le meilleur produit ou la meilleure offre ou la meilleure idée, passera à la trappe ou n’aura pas le succès escompté », commence par rappeler Sophie Talayrach, rédactrice et formatrice en écriture web. En moins de 10 minutes, elle commente les règles d’une bonne présentation : « adoptez en toute circonstance les 4 C : cohérence, clarté, concision et crédibilité. Parler de soi et de son entreprise, c’est faire des choix ».

Annie Migliore, coach professionnel et personnel (Mig Coaching), poursuit avec une notion fondamentale, la carte du monde : « Chacun possède sa propre carte du monde, c’est-à-dire qu’il construit sa réalité en superposant à la réalité plusieurs filtres, culturels et personnels notamment. “L’autre” est fondamentalement différent et non un prolongement de vous-même. Lorsque vous prenez la parole, c’est important de rester vous-même et d’être attentif à l’autre ». En savoir plus »

Sep 01

Back to business !

Ban_BackTo2016

Votre association reprend du service pour un second semestre riche en rencontres !

Ça commence dès ce week-end avec la rentrée des associations :

  • Samedi 3 septembre à partir de 13h30 au Carrefour des associations du Perreux au Centre des Bords de Marne
  • Dimanche 4 septembre à partir de 11h sur le stand n°78 du Village des associations au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne

On se retrouve ensuite de bonne heure de bonne humeur avec la Mensuelle, mardi 6 septembre à 8h à l’Hôtel de Ville du Perreux-sur-Marne pour parler réseaux sociaux avec Matthieu Mallicone (Serious Talk).

Pour les choses sérieuses, rendez-vous le jeudi 22 septembre à 18h30 pour une soirée Info-Échanges très spéciale en partenariat avec le club Bry Entreprises, Parlez-moi d’moi y a qu’ça qui m’intéresse : 6 micros, 6 experts pour parler présentation, image de l’entrepreneur et de l’entreprise en 2016.

On termine le mois avec une première à ne pas rater : l’association quitte son nid et vole à la rencontre des entrepreneurs et des équipes municipales de Villiers-sur-Marne. Participez aux Rencontres à Villiers, jeudi 29 septembre à 8h à la Médiathèque de Villiers. Au programme : présentation respective et échanges dans la perspective d’une ouverture du réseau sur la commune !

Bouton_inscrireInscrivez-vous vite via l’Agenda.

Déconnecté ? Offrez-vous une petite remise à niveau !

Retrouvez quelque-uns des articles qui ont fait notre actualité au premier semestre :

AG2016_04
Mais qui sont les entrepreneurs de l’association ?

Réponses auprès des adhérents !

 

BanMensuelleMai16
Métropole du Grand Paris et territoire ParisEstMarne&Bois : où en est-on 5 mois après ?

animé par Alain Degrassat

 


Entrepreneurs, on vous a compris ! Poser son regard sur la crédibilité d’un projet/offre/action

animé par Pierre Petit (FEE), Patricia Harris (GingerLab) et Anne-Laurence Duroselle

 

Bonne reprise et à très bientôt.

 

Juil 28

Mais qui sont les entrepreneurs de l’association ?

Pour ce second article de la série “Prenons le temps de mieux se connaitre”, on s’intéresse aux entrepreneurs avec une excellente question : mais qui sont-ils ? Voici quelques réponses issues d’un sondage réalisé directement auprès des intéressés pendant la campagne d’adhésion 2016.

Une majorité d’entrepreneurs “solo” et de Très Très petites entreprises

58% des entrepreneurs exercent en « solo » ou sont dirigeants des TPE jusqu’à 5 salariés.

Les statuts sont variés : SARL, EURL, SASU, SAS, auto-entreprise, profession libérale, entrepreneur salarié, freelance, agent mandataire, entre autres.

Variété que l’on retrouve dans les secteurs d’activité avec, à noter toutefois, une part belle pour les sociétés de conseils et services aux entreprises (14%), et les métiers de la formation, du coaching et de la fonction RH (16%).

50% des entreprises ont 5 ans ou moins d’ancienneté

Si les entreprises du réseaux sont plutôt jeunes, il n’en reste pas moins que 17% ont plus de 10 ans d’existence et 6% ont plus de 30 ans ! La plus ancienne parmi celles ayant répondues au sondage, a été créée en 1967.  Elle fêtera l’année prochaine ses 50 ans !

Entreprendre et se développer en local !

88% des entreprises sont implantés sur le nouveau territoire de la Métropole du Grand Paris, le T10 ParisEstMarne&Bois.

Vivre et Entreprendre étant historiquement rattaché à l’ancienne communauté d’agglomération de Nogent-Le Perreux, les Nogentais et Perreuxiens sont particulièrement bien représentés.

Repartition_VE2016

Le mot “local” revient également très souvent dès qu’on s’intéresse aux motivations exprimées par les membres.

L’association existe depuis 14 ans et possède à ce titre un solide ancrage. La connaissance du tissu économique, des acteurs et réseaux locaux, sont de précieux leviers sur lesquels comptent les entrepreneurs pour se développer et se tenir informer.

De l’humain !

Rencontrer des pairs, échanger expériences et bonnes pratiques, trouver conseil, un partenaire, un client ou alors plus simplement créer du lien pour éviter de s’isoler… la dimension humaine est 2ème motivation la plus souvent avancée par les entrepreneurs. La convivialité est le fameux ingrédient “mystère” autour duquel se cristallisent les relations d’affaires et les recommandations entre membres.

Pour en apprendre davantage sur les entrepreneurs du réseau, il ne vous reste plus qu’à aller consulter l’Annuaire des Membres ! C’est par ICI

Ban_BlogJourneeCom2

 

 

Articles plus anciens «

» Articles plus récents